De jolis bois penchés…


De jolis bois penchés sur de belles prairies et partout
de larges horizons bleus qui rendent l’aspect de la contrée assez mélancolique.
Le chemin fit encore un coude, et le village, le vrai village cherché,
se présenta magnifiquement éclairé, sous nos pieds.
Il faut arriver là au soleil couchant :
chaque chose a son heure pour être belle…

George Sand, Promenades autour d’un village, 1866



Terre à TerreLPOTerre VivanteLe Biau Germe